Petit forum test pour le forum de Story !

" Momoka591 "
avatar
Messages : 296
Date d'inscription : 25/05/2014
Age : 20
Who am i !

Dossier
Race:
Pourvoir(s) acquis ou de naissance ?:

Joshua Myers

MessageSujet: Joshua Myers Mer 11 Jan - 23:32
Joshua Myers
SEXE • Masculin
ÂGE • 20 ans
RACE• Distorïel
ORIENTATION SEXUELLE • Se cherche encore
METIER : Stagiaire Pharmacien. (Travaille en black.)
Hackeur (Ou appelé aussi détective privé du Web)
____________________________
PERSONNAGE SUR LE VAVA •Écrire ici
CODE DE VALIDATION • Écrire ici
____________________________
PRÉNOM • Écrire ici
SEXE • Écrire ici
ÂGE • Écrire ici

PRÉSENCE •   (note sur 7 jours)

DOUBLE-COMPTE • XX
COMMENTAIRES OU AUTRES • Écrire ici

COMMENT AVEZ-VOUS TROUVÉ LE FORUM •Écrire ici

physique

Je suis un homme, ou un monstre de sexe masculin. Je mesure 1 m 75, j'ai un corps des plus banals et le teint mate. Je ne suis ni le plus beau, ni le plus moche, j'ai l'air humain, un humain aux cheveux bruns et aux yeux d'une profonde couleur émeraude.

Je suis un Dïstoriel, un Dïstoriel raté, je suis une erreur de la nature, je ne contrôle pas mon pouvoir de métamorphose, alors mon physique change sans ma volonté, et ma forme originelle part ces expériences et celle d'une horreur, a dent longe et acéré. La mâchoire déchiquetée, craquelée, la peau qui grise un peu, mon œil droit commence à perdre son vert et blanchie et mes paupières sont arrachées. Parfois des bois pousse au sommet de mon crâne. Le sang est mon fardeau et la douleur mon tourment. Ces blessures sont causées par mes griffes, j'ai perdu toute humanité. Je porte le plus souvent un masque pour cacher cette bouche immonde. Pour le reste... Je laisse tomber. (Les bois c'est pratique pour noël.)

Toutefois, je peux reprendre une forme plus humaine pars la suite (au bout de quelque jours), mais le plus souvent, je garde pendant plusieurs semaines des séquelles, je suis couvert de cicatrice qui reste et me hante.

Sinon je peux ressembler à un adolescent normal, certes, j'ai la vingtaine, mais je ne reste pas moins un jeune homme. Vous me verrez donc souvent en une tenue décontractée, chemise, jean, converse, bonnet... Juste un gars, qui essaye de cacher sa nature monstrueuse.
psychologie

Je suis ce que je suis, je n'ai jamais voulu être comme ça, mais c'est ainsi. Je parais joyeux, heureux de vivre, très sociale, fêtard et surtout très dynamique et spontané.

Pourtant, ce n'est qu'un masque, un masque de plastique que l'on sculpte, un masque respirant le mensonge et le don incroyable de mentir. Je suis un menteur, manipulateur au propos parfois provocateur et obscène...

Malgré ce que je peux dire, je suis pur sexuellement, je n'aime pas, je ne suis pas comme tous ces hommes qui aiment regarder du porno non. Je suis plus sentimentale, j'aime l'idée d'aimer l'âme d'une personne d'un plaisir platonique, sentir uniquement sa chaleur enlacer son corps ou sentir les lèvres de la personne qu'on aime contre les siennes... Nan, je rigole, je déteste ça, sexe, amour ce n'est qu'un ramassis de connerie. L'être vivant n'est pas fait d'amour et d'eau fraîche, il est fait pour semer la mort pour survivre voilà la triste réalité ! Je suis le destructeur et rien d'autre !

(Avis a ce sujet peut changer en cours des RPs)

Oh non chers lecteur, je ne tue pas, du moins pas encore, buter un porc ne fait ni chaud ni froid, certes, mais ce n'est qu'un animal non ? Quelle ironie ! Je suis solitaire, j'aime la solitude pourtant, j'aime effrayer les gens, je suis un monstre... Que les autres se moquent de moi ça m'est égal, il me traite comme un monstre alors... Je serais un monstre !

Oui, je suis méchant et je n'ai aucun amour-propre pour les gens que je côtoie, je le fais, car il faut vivre en société.

(Sa aussi peut évoluer en RP)

Dois-je continuer ? Très bien ! Oui, je l'avoue, j'ai quelque problème mentaux, pas moi qui le dis, mais plutôt... Ceux qui m'entourent, je parais fou... Je peux parfois très mal identifier le réel de l'imaginaire, je parle tout seul, je crie, je pleure et rigole dans les secondes à venir... Je suis fou, mais ce n'est pas moi qu'il l'est en réalité. Je me considère normal, après tout, je suis plutôt intelligent et drôle... Et j'aime la pizza.

Quand je ne prend pas mes médicaments mon caractère change radicalement, c'est mon vrais moi : J'ai peur de tout.
Je suis faible, je vois des choses horrible, j'entend des chants, des murmure... Je suis perdu a ces moments la. Très rare sont ceux qui me vois ainsi.
Pouvoir

Le pouvoir de Joshua se limite au changement RADICAL. Il peut maintenir sa forme humaine pendant un temps (Se qui s'expliquerais pars le fait que quand il prend ses médicaments il n'as pas conscience de son pouvoir). Mais comme tout, il ne peut maintenir indéfiniment.

Il redeviendras le monstre qu'il est petit à petit... Et sa personnalité s'efface, pour être qu'une chose qu'on ne pourrais concevoir.
Histoire

Qui suis-je réellement ? Qu’est-ce que je serai devenu si tout avait été différent ? Aurai-je été un adolescent normal entouré d’ami ? Sortant à des soirées et rentrer complètement bourré sans me soucier de ma fin de scolarité qui serait un échec… Mais être heureux comme ça. Vivre le jour le jour comme si cette journée était la dernière, pleurer quand je suis triste, crier quand je suis en colère et rire aux éclats quand je suis heureux… Au lieu de ça, je suis… Qu’une chose difforme, je vis dans la douleur, dans un monde impure rempli d’êtres abjects avec qui je suis forcé de parler chaque jour comme si s’était normal. Pourquoi m’avoir fait ça ? Qu’est-ce que j’ai fait de mal ? Pourquoi moi ?

Les souvenirs les plus anciens sont ceux avant que mes sœurs naissent. Au départ s'était mes grands-parents qui m'ont élevé, je devais rester cacher aux yeux des médias. Oui oui ma famille est très connu, la famille Washington : Melinda Washington, actrice humaine populaire et son marie Bob Washington scénariste de très grand film d'horreur... Moi j'étais donc l'enfant caché, je n'étais pas le seul ! Mes deux petites sœurs aussi, deux jumelles dont j'étais très fier ! Mon grand-père et ma grand-mère avais un très lourd secret, pour ne pas montré au média qu'il appartenais a la famille de mon père, tout deux avais pris la même formule, j'ai étais élevé pars des Nightëel, je n'avais jamais compris la différence de ces races, pour moi mon papy était normal, je ne voyais pas la différence entre un humain et un Nightëel. J'étais très attaché à eux toute fois mon grand-père a fini par mourir et mes parents ont fini par revenir chercher leurs enfants, laissant une grand-mère veuve seule... Dire adieu à celle qu'on considère comme sa mère et dire adieu à la maison où l'on a grandi est une douleur qui s'encre a jamais.

Je n'étais pas malheureux, tout se passait bien, dans mon école j'étais très bien accueilli et je me suis vite fait un ami : Mon meilleur ami. On était inséparable ! Il venait souvent chez moi, s'était le seul à savoir qui était mes parents, d'ailleurs il a su garder le secret jusqu'au bout.

Je n’avais à peine que 10 ans quand tout a commencé. Mes parents étaient dans leur période où rien n’allait, mon père dépensait notre argent dans les jeux de hasard, on avait des dettes et on recevait souvent la visite d’un homme en costard. C’est quand ils ont menacé de me prendre moi et mes sœurs pour qu’on puisse payer que ma mère s’est réveillée.

Elle nous avait dit à moi et mes sœurs de faire nos valises, car nous allions partir en vacances. Sa fessait longtemps que se n'était pas arrivé, j'avais même envoyé une lettre à mon meilleur ami pour ne pas qu'il s’inquiète s’il venait à la maison. Nous avions voyagé se qui me sembler étrange, nous étions sortie de la limite imposé, puis nous étions devant une bâtisse qui ne donnait pas confiance. A l’intérieur j’attendais assis sur une chaise en regardent mes pieds, je regardais parfois du coin de l’œil ma mère parler avec un homme en blanc peut rassurant... Tandis que mes sœurs elles jouaient sans se soucier de quoi que ce soit. Quand l'homme remit une enveloppe à ma mère, elle dû dire au revoir à mes sœurs tout d'abord elles ne comprenaient pas trop ce qu'il se passé. C'est à ce moment que ma mère me demanda de la rejoindre, je me souviens que par réflexe j'avais laissé mes affaires en plan, car mes biens matériels m'apportaient peu... Comme si je savais ce qu'il allait arriver. Devant les portes ma mère s'était accroupie pour m'embrasser le front et me dit d'une voix douce.

"Je sais que tu seras comprendre, je fais ça pour ton bien et celui d'Hannah et Beth. Je te demande pardon de vous avoir menti. Prend soin de tes sœurs, tu dois être un grand frère courageux ! Adieux Joshua."

C'était la première fois que je voyais ma mère pleurer, elle est partie comme ça me laissant la devant ses portes... Rejoindre mon père qui s'impatientait... Leur voiture qui s'en allait au loin... Je n'ai pas pleuré non, je crois que rien ne pouvait décrire ma douleur à ce moment-là où j'ai compris : Qu'on nous avait vendu et abandonné.

Dans l'orphelinat, tout était plus ou moins bien, certes délabré, les enfants étaient tous fous... Et surtout tenu par des bonnes sœurs qui avaient peur de l'homme en blanc. Chaque fois qu'il passait elles priaient le bon dieu pour les enfants. C'est quand l'homme nous a emmené que j'ai su que Hannah, Beth et moi... Nous ne serions jamais plus les mêmes.

Décrire ce qu'on nous avons vécu serait de la pure torture mentale, cet homme cherchait à surpasser toute les races, a créé une nouvelle avec sa formule. Seulement ce fut un echec, il croyais pouvoir crée une race avec une ADN inconnue, il croyais pouvoir maîtriser les pouvoirs infinie des Distorïel. Mais, il avais tord, et cela a coûté de nombreuse vie. Une simple formule Distorïel qu'on aurais saboté.

Rare son les enfants compatible a cette formule saboté, les réactions étais simplement des Distorïel, le scientifique n'étais jamais satisfait surtout sur ces échec.

Seulement nous, Hannah, Beth et moi n'étions pas compatibles, nos corps, nos esprits étaient brisés. Tout allait si vite, tout ce sang qui a coulé pendant des mois... J'étais un monstre... J'étais juste un Distorïel raté.

Beth est morte, la violence n'a pu être caché, l'assassin qui aurait dévoré en partie son corps était : Hannah elle-même... Sa disparition était un mystère, mais l'homme en blanc avait dit qu'elle était morte tout simplement.

Mes souvenirs après sa son floue, étrange, cela semble réelle mais aux fond de moi, quelque chose clocher, parfois j'ai des souvenir d'une pièce sombre et humide, j'entend des bruits d'une chose effrayante... C'est comme un mauvais rêve.

Ces expériences ont réveillé en moi de ce que le PSY qualifiait de Paranoïa, je voyais des ombres parfois... Qui me terrifiai. Parano' et incapable de protéger ses petites sœurs... Oh ma chère mère tu dois être tellement déçue... Tout est de ma faute.

Si vous voulez savoir oui j’ai quitté l’orphelinat n’ayant pas était adopté par défaut on m’a jeté dehors, je vis donc comme je peux dans un appartement tranquille dans un immeuble bruyant, travaillant, alors que je ne suis pas épanoui dans mon boulot… Les êtres vivants me casse les pieds et pas que les pieds.

Bref ma vie est un enfer, un désastre, car les gens sont cons. Ils poussent trop loin dans la connerie et nous on subit. Je déteste les gens, si une bombe explosait dans la ville ça serait un miracle de noël ! Bref : Désormais le Joshua Washington est mort dans cette orphelinat on m’a d'ailleurs nommé : Joshua Myers.

Ce que je fais actuellement ne regarde que moi, mais si vous souhaitez en savoir plus... Je pourrais peut être un jour vous révéler certaines faces cachées de ma vie. Peut-être...
CODAGE PAR DITA | EPICODE
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Jeffrey Joshua Marshall est arrivé. Décollage immédiat !
» Tyler Myers [SOMEONE]
» Glace à la citrouille et au chocolat [PV Joshua]
» Signature de contrat - Jamal Myers
» AUTOPORTRAIT/ SIR JOSHUA REYNOLDS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Story Of Dream Test :: Exp Darwin-